Allez au contenuAllez à la navigation

Analyse régionale : les Prairies

Prairie

L'Alberta est un océan bleu conservateur, à l'exception de la présence de la députée Heather McPherson (NPD) dans Edmonton Strathcona. À bien des égards, le Parti conservateur se heurtera au bilan de l'impopulaire premier ministre Jason Kenney, qui a hérité d'une grave récession liée au secteur pétrolier, aggravée par la COVID-19. Les néo-démocrates espèrent doubler leur nombre de sièges à Edmonton, mais la plateforme énergétique du parti fédéral ne sera pas très populaire ailleurs dans la province. De leur côté, les libéraux espèrent regagner les quatre sièges qu'ils ont perdus à Calgary et à Edmonton en 2019.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, continue de bien performer dans les sondages sur la gestion de la pandémie par son gouvernement. Le fait qu'il ait obtenu un quatrième gouvernement majoritaire pour son parti en octobre 2020 n'aide en rien les chances des libéraux et des néo-démocrates fédéraux d'obtenir de bons résultats dans la province. La lutte s’annonce plus serrée dans deux circonscriptions.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a été contraint de démissionner et ne restera pas en place jusqu'au vote à la chefferie de son parti qui aura lieu le 30 octobre. Ce dossier risque d'éclipser le vote fédéral et, avec la pandémie qui reste au premier plan des préoccupations, il est difficile de prédire ce qui pourrait changer la donne dans cette province où les sièges sont divisés de manière assez égale depuis l’élection de 2019. Les principaux partis disposent de fortes présences locales : Jim Carr (député libéral dans Winnipeg-Centre-Sud), le ministre des Affaires du Nord Dan Vandal (député libéral dans Saint-Boniface—Saint-Vital), Candice Bergen (chef adjoint du Parti conservateur, député dans Portage—Lisgar) et Niki Ashton (député libéral dans Churchill—Keewatinook Aski).

5 circonscriptions à surveiller 

1. Calgary Skyview

  • Députée sortante : Jag Sahota (PCC)
  • Candidat à surveiller : George Chahal (PLC)
  • Profil : Urbain

Il s’agit de la meilleure chance pour le Parti libéral de conquérir une circonscription en Alberta. M. Chahal est bien connu des électeurs après avoir siégé au conseil municipal de Calgary au cours des quatre dernières années. L'avocate de Calgary Jag Sahota est une députée plutôt discrète.

2. Calgary Confederation

  • Député sortant : Len Webber (PCC)
  • Candidat à surveiller : Murray Sigler (PLC)
  • Profil : Urbain

Len Webber détient la circonscription depuis sa création en 2015 et l'a remportée avec 55 % des voix en 2019. Ancien ministre provincial de l'Association progressiste-conservatrice de l'Alberta et fils du politicien et homme d'affaires Neil Webber, il devrait retourner à Ottawa à l'issue de cette élection, s'il n'y a pas un vote de protestation contre Jason Kenney. Murray Sigler est bien connu dans la région, lui qui a récemment occupé le poste de directeur général intérimaire de la Chambre de commerce de Calgary.

3. Edmonton-Centre

  • Député sortant : James Cumming (PCC)
  • Candidats à surveiller : Randy Boissonnault (PLC), Heather Mackenzie (NPD)
  • Profil : Urbain

Randy Boissonault a perdu la circonscription albertaine face à James Cumming en 2019; la femme d'affaires Heather Mackenzie est une ancienne administratrice de l'Edmonton Board of Education.

4. Regina—Wascana

  • Député sortant : Michael Kram (PCC)
  • Candidat à surveiller : Sean McEachern (PCC)
  • Profil : Urbain

C'était le royaume de Ralph Goodale depuis 1993 jusqu'à ce qu'il soit renversé par Michael Kram du Parti conservateur en 2019. Si le Parti libéral retrouve une présence en Saskatchewan, il y a fort à parier que ce sera dans cette circonscription où leur candidat est l'ancien directeur de campagne de Ralph Goodale.

5. Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill

  • Député sortant : Gary Vidal (PCC)
  • Candidat à surveiller : Buckley Belanger (PLC)
  • Profil : Rural

Cette immense circonscription du nord de la Saskatchewan figurait sur notre liste des circonscriptions à surveiller en 2019, puisqu'elle a été représentée par les trois principaux partis depuis 2006. Lors des élections de 2015, la candidate néo-démocrate Georgina Jolibois a battu le libéral Lawrence Joseph par 54 voix. Cette année, Buckley Belanger, député provincial néo-démocrate de longue date, a démissionné de son siège à l'Assemblée législative provinciale pour se présenter sous la bannière des libéraux fédéraux.

Les impondérables

Les gains potentiels du Parti libéral en Alberta : si le Parti libéral réussit à obtenir des sièges en Alberta, cela lui permettra-t-il d'obtenir un mandat majoritaire?

L’impopularité de Jason Kenney : la grogne contre Jason Kenney va-t-elle faire baisser la cote de popularité d’Erin O’Toole en Alberta?

Consultez notre section spéciale Élection fédérale 2021 pour retrouver les plus récentes perspectives de nos experts.

Autres analyses régionales :

Suivant

Rédigé par Jason Craik | Trevor Clarke

Analyse régionale : Colombie-Britannique
30 août 2021