Allez au contenuAllez à la navigation

Mobilisation numérique durant une élection fédérale – comment s'y retrouver?

Mobilisation numérique durant une élection fédérale – comment s'y retrouver?

En 2021, les organisations, associations et groupes de revendication canadiens tenteront une fois de plus de s’orienter au cours de cette période imprévisible d’élections fédérales et dans cet océan de modifications apportées à la Loi électorale du Canada en 2019 – loi qui réglemente la publicité politique en période d’élection.

Avant les élections de 2019, l’équipe d’experts en Communication numérique de NATIONAL a rédigé un article sur la décision d’Ottawa de réglementer la publicité politique en instaurant la Loi sur la modernisation des élections, qui contient des informations sur les divers changements se rapportant à la publicité.

Si votre organisation envisage la mobilisation numérique, vous devez prendre de nombreux éléments en considération.

Vous vous demandez peut-être si ça en vaut la peine

Ottawa a connu une forte augmentation de ses activités de mobilisation traditionnelles et numériques, causée en grande partie par la pandémie. Même si la mobilisation numérique est devenue synonyme d’efforts pour maintenir les relations gouvernementales, la publicité numérique lors d’une élection est une tout autre affaire.

Même si l’inscription aux registres de publicités politiques lors d’une élection peut paraître imposante et compliquée, la campagne électorale constitue le moment le plus propice pour attirer l’attention des politiciens sur les défis auxquels nous sommes confrontés. Le nombre de personnes et d’organisations prêtes à s’inscrire augmente en raison de cet environnement de plus en plus réglementé.

Pour plusieurs, la contrainte liée à l’inscription vaut la peine qu’on s’y attarde en cette période où l’ensemble des politiques et des enjeux prioritaires sont remis en question par les politiciens et la population canadienne.

Dans un contexte électoral le contenu et le matériel que vous utilisez sur les médias sociaux, les affiches publicitaires ou dans le cadre de campagnes numériques sont surveillez par Élections Canada.

Si on ajoute cette complexité à l’ensemble des politiques sur la publicité et aux obstacles que doivent surmonter les annonceurs, l’ensemble du processus peut paraître pénible pour ceux et celles qui souhaitent établir un lien avec les Canadiens à un moment aussi crucial.

Ce qu’il faut prendre en considération

Chaque message et campagne numériques est unique et doit faire l’objet d’une analyse par des professionnels au cas par cas. Il n’existe aucune approche universelle permettant d’évaluer quels messages ou matériels pourraient être considérés comme de la publicité axée sur les enjeux. Bien que les publicités partisanes puissent être faciles à reconnaître, Élections Canada a laissé une majeure partie de l’interprétation du concept de « publicité politique » au soin du public, en fonction du contexte politique en période d’élection. Nous vous recommandons passer en revue vos messages, vos trousses de membre et vos questions de recherche dès que possible (idéalement avant le déclenchement d’une élection).

Les professionnels en mobilisation ont besoin d’une équipe compétente qui pourra leur assurer avec confiance que leurs produits de communications ne sont pas seulement stratégiques et efficaces, mais aussi conformes à la Loi et transparents.

Il est crucial pour toute entreprise et organisation souhaitant optimiser la portée de ses canaux numériques pour transmettre son message à la population canadienne de connaître le moment et les mesures appropriés pour le faire en période d’élection lourdement réglementée. De plus, la conformité aux normes demeure essentielle.

Compte tenu de cette multitude d’éléments changeants, vous avez besoin d’une équipe compétente à vos côtés. Les experts chevronnés en affaires publiques et en mobilisation numérique de NATIONAL sont prêts à vous aider à maîtriser ces nouvelles règles publicitaires dans un milieu politique en constante évolution.

Megan Lockhart était Directrice principale, Stratégie numérique et mobilisation au Cabinet de relations publiques NATIONAL

Suivant

Rédigé par Simon Beauchemin | Gordon Taylor Lee

Devons-nous nous préparer à une élection fédérale cet automne?
23 juin 2021