Allez au contenuAllez à la navigation

Partenaires sûrs : un entretien avec… Martin Daraiche

24 novembre 2017

Dans le cadre de notre série d’entrevues intitulée Partenaires sûrs : un entretien avec…, notre éditrice Web s’entretient avec les leaders de la Firme afin d’en apprendre davantage sur leur expérience, leur expertise et leur parcours professionnel. Nous vous présentons donc aujourd’hui Martin Daraiche, nommé associé directeur de notre bureau de Québec en septembre dernier.

Martin, vous êtes à la tête du bureau de Québec depuis quelques mois. Comment abordez-vous ce nouveau rôle?

C’est un véritable privilège pour moi. D’abord, ça me permet de relever ce nouveau défi, tout en étant accompagné par Luc Ouellet qui a mené le bureau pendant plus de 10 ans et qui demeure actif à temps plein. Il est mon voisin de bureau et est un allié très intéressant à avoir auprès de moi, tout comme l’est ma collègue et associée Julie-Anne Vien. J’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur mes deux comparses dans ce rôle, qui est un travail à trois têtes! L’équipe qui m’entoure est également fabuleuse. Luc a monté cette équipe au cours des dernières années, et depuis deux ans, j’ai aussi fait des embauches qui ajoutent une belle complémentarité à nos collègues. Je suis entouré de gens tellement intelligents, c’est phénoménal! Une nouvelle collègue m’a d’ailleurs confié à quel point elle était impressionnée par la qualité et les compétences de chacun des membres de l’équipe. Chaque personne est un expert dans son domaine, ce qui nous rend encore plus forts en tant que groupe.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre emploi?

Je travaille principalement sur des mandats de développement économique en lien avec les ressources naturelles et l’énergie, ainsi que des dossiers de santé. L’opportunité de pouvoir apprendre de nouvelles choses à tous les jours et de réaliser des projets complexes qu’on pensait impossibles.

Comment faites-vous pour continuellement repousser les limites de votre propre créativité?

Pour moi, tout est une question d’équipe. C’est lorsqu’on se met au défi et qu’on se questionne les uns les autres qu’on arrive à livrer le meilleur de nous-mêmes. Parce qu’au final, je constate que les meilleures idées sont souvent le fruit de la participation de plusieurs membres de notre équipe.

Comment percevez-vous les médias sociaux dans un contexte de relations publiques?

En tant que non-expert en médias sociaux, je vois ça comme un multiplicateur. Ça nous permet de rejoindre des influenceurs, mais de façon mesurable. C’est un canal de communication supplémentaire pour interagir avec le public et les décideurs. Ça ne remplace pas les moyens traditionnels, mais c’est un ajout intéressant.

La situation est-elle différente dans un contexte gouvernemental?

Les relations gouvernementales sont aussi en évolution. On fait maintenant beaucoup plus de relations publiques en appui aux relations gouvernementales. Il faut « faire le nid » d’une décision, et ça, c’est une discussion publique. La partie gouvernementale représente vraiment un faible pourcentage du travail en tant que tel. Dans cette perspective-là, les médias sociaux sont donc utiles pour ajouter une couche d’interaction avec les décideurs.

———

Questions en rafale

Je suis né à : Chandler, en Gaspésie
Mon restaurant préféré est : N’importe quel restaurant avec ma famille
Mon livre préféré : Thinking Fast and Slow de Daniel Kahneman
Si je ne travaillais pas en RP : Ayant déjà mon diplôme, je pratiquerais le droit
Si je pouvais être dans une télé-réalité, ce serait : Garde 24/7
Si je pouvais être un superhéros, je serais : Iron Man (parce que mon fils dit qu’il aime sa maison à Malibu!)
Si je pouvais être une célébrité pendant 24 h, je serais : Un pilote de Formule 1
Si l’argent n’avait aucune importance… : Je vivrais au chalet mais je continuerais à travailler
La destination voyage de mes rêves : Un trek au Mont Blanc
Mon voyage le plus mémorable: Mon voyage de noces à Big Island, Hawaii
Mon passe-temps favori : Toutes sortes de sports
La personne que j’admire le plus : Mes enfants
Le premier concert auquel j’ai assisté : Okoumé
Mon groupe préféré : Coldplay
Mon plaisir coupable : Du bon pain chaud avec du beurre

Suivant

Rédigé par Mel Hennigar | Andrew Ross | Astrid Morin | Laurel Taylor

Plus forts ensemble: la collaboration interbureaux au service des clients
16 novembre 2017