Allez au contenuAllez à la navigation

Google Duplex : inspirant ou terrifiant ?

On blâme souvent la technologie et les médias sociaux pour l’isolement social croissant dans les sociétés modernes. Le clavardage et les textos se sont peu à peu immiscés dans nos vies, et ce, parfois au détriment des interactions physiques. Forbes publiait d’ailleurs récemment un article (disponible en anglais seulement) faisant état d’un malaise grandissant chez les milléniaux en ce qui a trait aux interactions en face à face. Or, Google dévoilait il y a quelques jours, dans le cadre de la conférence Google I/O 2018, sa nouvelle mouture du Google Assistant dans la foulée du projet Google Duplex, une initiative majeure dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Quel lien existe-t-il entre isolement social et le Google Assistant ? Je vous invite à regarder cette courte vidéo pour obtenir un début de réponse..

Lorsque j’ai visionné cette vidéo pour la première fois, j’ai été tout simplement estomaqué. D’abord, par la qualité surréelle de l’interaction entre machine et humain – nous sommes bien loin des voix robotisées et sans âme auxquelles nous nous sommes jusqu’ici habitués – et ensuite par le nombre effarant de possibilités que met à notre disposition cette évolution technologique impressionnante. Mon ébahissement a toutefois rapidement fait place à de l’inquiétude.

La démonstration de Google a en effet quelque chose de troublant qui soulève bien des questions. Dans un premier temps, il y a des questions d’ordre éthique. Par exemple, l’assistant de Google devrait-il s’identifier comme « robot » lorsqu’il contacte un tiers ? L’application arrivera-t-elle, à terme, à reproduire différentes voix et/ou accents ? Viennent ensuite d’inévitables questions de sécurité. Il y a fort à parier, par exemple, que bien des hackers et fraudeurs mal intentionnés vont suivre de près l’évolution de cette nouvelle arme redoutable pour leur attirail malveillant. Ils seront sans doute suivis de près par les télémarketers et les partis politiques qui verront, eux aussi, dans cette innovation, un outil fort utile pour communiquer avec leurs audiences. Finalement, quel impact aura cette innovation sur une population de plus en plus isolée qui, déjà, prend goût à se cacher derrière la technologie au détriment des interactions IRL (In Real Life) ? Confierons-nous au Google Assistant nos conversations difficiles ? Lui demanderons-nous d’appeler périodiquement nos parents pour les rassurer ? Dirons-nous un jour : «Heille Google, appelle Sophie et dis-lui qu’elle et moi, c’est fini !».

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Avons-nous devant nous une innovation inspirante ou terrifiante ?