Allez au contenuAllez à la navigation

Budget 2021 : les principaux enjeux pour les provinces

Le gouvernement fédéral a présenté son premier budget en plus de deux ans hier à Ottawa. En raison des conséquences de la pandémie de COVID-19 qui sévit toujours presque partout au pays, les demandes des provinces canadiennes étaient nombreuses. Le budget 2021 comportait de belles surprises pour les gouvernements provinciaux, mais il leur réservait aussi quelques grandes déceptions. Voici un résumé des principaux enjeux par province préparé par notre équipe d’experts en affaires publiques et en relations gouvernementales.

Colombie-Britannique

  • Programme national de garde d'enfants : l'engagement de 30 G$ au cours des cinq prochaines années pour les services de garde aidera considérablement le Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique à respecter sa promesse d'offrir des services de garde à 10 $ par jour.
  • Secteur de l'hôtellerie : le nouveau Programme d’embauche pour la relance économique du Canada viendra grandement en aide à l'industrie touristique qui a été touchée de façon disproportionnée par rapport au reste de l'économie de la province. Le secteur risque de connaître encore plus de difficultés puisque la Colombie-Britannique a également annoncé de nouvelles restrictions sur les voyages interprovinciaux aujourd’hui.
  • Économie verte : le budget fédéral prévoit 17,6 G$ pour une économie propre, et la Colombie-Britannique analysera avec intérêt comment ces nouveaux programmes et financements peuvent compléter les priorités spécifiques de son plan CleanBC.

Alberta

  • Approvisionnement en vaccins : l'approvisionnement en doses du vaccin Pfizer semble fiable alors que la livraison des doses du vaccin Moderna semble connaître des ratés. Les provinces ont besoin d'un approvisionnement prévisible, et il est peu probable que la suggestion faite vendredi concernant la redistribution potentielle des doses soit bien reçue dans la province.
  • Soutien du revenu et réouverture de l'économie : l'Alberta accueille favorablement la prolongation jusqu'en septembre des subventions pour les loyers et les salaires afin de soulager quelque peu les petites entreprises. Toutefois, la province espérait que le budget mette davantage l'accent sur le soutien direct aux commerces de détail et aux entreprises du secteur de l'hôtellerie qui risquent de ne pas survivre jusqu'à la reprise.
  • Transferts en santé : l'augmentation de 22 % à 35 % a été omise dans ce budget. Ottawa a déçu plusieurs provinces, dont l’Alberta, en ne répondant pas à cette demande.
  • Dépenses : on s'inquiète du fait que la vice-première ministre et ministre des Finances Freeland continue de dépenser pour stimuler une reprise économique qui semble déjà en cours. Les 101 G$ de nouvelles dépenses créent un déficit historique pour « investir dans la croissance. »
  • Compagnies aériennes : nous attendons toujours le résultat des négociations pour assurer la survie de WestJet et de Flair. Certaines compagnies aériennes jugeront peut-être que ce n'est pas le moment d'instaurer un salaire minimum à 15 $ l'heure.

Ontario

  • Soutien aux petites entreprises : conformément à l'engagement de l'Ontario d'aider et de soutenir les petites entreprises face aux répercussions financières de la COVID-19, le gouvernement fédéral a prolongé la subvention salariale d'urgence du Canada et la subvention d'urgence du Canada pour le loyer et la mesure de soutien en cas de confinement en prolongeant chaque programme jusqu'au 25 septembre 2021. Le gouvernement fédéral a également lancé un nouveau Programme d’embauche pour la relance économique du Canada, qui aidera à compenser une partie des coûts supplémentaires que les employeurs doivent assumer lorsqu'ils rouvrent leurs portes. Il a aussi bonifié le Programme de financement des petites entreprises du Canada pour aider les entreprises à obtenir le capital nécessaire.
  • Transferts en santé : malgré les multiples efforts du premier ministre Ford et de certains de ses ministres, le gouvernement fédéral n'a pas proposé d'augmenter de manière permanente la part de l'Ontario du Transfert canadien en matière de santé (TCS). Le gouvernement fédéral a cependant accordé un financement complémentaire unique de 4 G$ aux provinces et aux territoires, indiquant ainsi qu'il était prêt à envisager de revoir le programme du TCS, mais seulement après que la pandémie de COVID-19 se soit atténuée.
  • Approvisionnement en vaccins : le premier ministre Ford devra continuer à solliciter le gouvernement fédéral pour une augmentation de l'approvisionnement en vaccins, car il n'y a pas eu d'augmentation au-delà de ce qui avait déjà été promis. La semaine dernière, le premier ministre Ford a rejeté l'offre du premier ministre Trudeau de soutenir l'administration des vaccins, invoquant que la source du problème était l'approvisionnement et non la capacité de vaccination.

Québec

  • Système national de garde d’enfants : le gouvernement fédéral reconnaît explicitement le succès du modèle québécois de garderie à faible coût et propose de soutenir les autres provinces afin de ramener les frais de garde à 10 $ par jour en moyenne d’ici 5 ans. Pour le Québec, le gouvernement fédéral verserait une compensation d’environ 2 G$ annuellement lorsque le plan sera effectif.
  • Infrastructures et relance : le gouvernement fédéral dévoile un plan de relance de 100 G$ qui implique la construction de nombreuses infrastructures, l’aide à la transformation verte des entreprises, et le soutien aux particuliers. Le budget alloue 15 G$ pour le Fonds permanent pour le transport en commun et des sommes supplémentaires pour le Fonds pour le développement des collectivités.
  • Train à grande fréquence Québec-Montréal-Toronto : le budget Freeland fournira un financement de 491,2 M$ sur six ans, à compter de cette année, à VIA Rail Canada pour des investissements en matière d’infrastructure qui soutiendraient la réussite globale du projet de train à grande fréquence. Ce à quoi s’ajoutera un financement de 4,4 M$ destiné à Transports Canada et à VIA pour collaborer avec le bureau de projet conjoint afin, entre autres, de réduire les risques du projet.
  • Taxe numérique : le gouvernement fédéral annonce la mise en œuvre d’une taxe sur les services numériques de 3% visant les grandes entreprises et reliés aux activités canadiennes de ces entreprises. Le gouvernement québécois a également mis en place des mesures supplémentaires lors du budget 2021 pour assurer la perception de la TVQ dans le contexte de l’économie numérique.

Atlantique

  • Transferts en santé : les provinces de l'Atlantique, comme d'autres régions du pays, espéraient voir une augmentation des transferts provinciaux en matière de santé dans ce budget. Bien qu'aucune augmentation à long terme n'ait été allouée, les dirigeants de cette région accueillent favorablement les 3 G$ sur cinq ans alloués à l'amélioration des soins de longue durée.
  • Programme national de garde d'enfants : Au cours des dernières années, et surtout en raison de la pandémie, l'accès à des places en garderie abordables a été un sujet chaud pour de nombreux Canadiens de l'Atlantique. Ils seront donc probablement heureux de constater que le budget prévoit un programme national de garde d'enfants dont l'objectif est de fournir des services de garde à 10 $ par jour au cours des prochaines années.
  • Projets d'énergie renouvelable : de nombreux gouvernements provinciaux de la région Atlantique mettent l'accent sur l'investissement dans des projets d'énergie renouvelable, notamment le projet Atlantic Loop et le projet de Muskrat Falls. Le soutien fédéral, sous la forme d'allocations prévues dans le budget 2021 pour réduire les émissions et aider les propriétaires à effectuer des rénovations écologiques, sera probablement bien accueilli dans la région.
  • Tourisme : puisque l’industrie du tourisme contribue de façon si importante à l'économie des provinces de l'Atlantique, ces dernières seront sans doute heureuses de constater que le gouvernement fédéral s'est engagé à verser 1 G$ pour soutenir le secteur du tourisme, y compris les festivals et les événements culturels.

Comme toujours, notre équipe d'experts en affaires publiques et en relations gouvernementales se tient à votre disposition.

——— Article rédigé par : Matt MacInnis (NATIONAL Vancouver), Mark Seland (NATIONAL Calgary), John Sparks (NATIONAL Calgary), Yash Dogra (NATIONAL Toronto), Guillaume Normandin (NATIONAL Montréal), Guillaume Fillion (NATIONAL Québec), Olivia McMackin (NATIONAL Halifax) and Kristan Hines (NATIONAL Halifax)

Suivant

Rédigé par Gordon Taylor Lee | Tiéoulé Traoré

Budget 2021 : à mi-chemin entre la relance économique et le plan électoral
19 avril 2021