Allez au contenuAllez à la navigation

Adapter le programme Pivallianiq aux réalités de la COVID-19

Le programme Pivallianiq a pour but de développer de saines habitudes d’entretien des maisons et des réflexes de protections et d’embellissement des milieux dans les 14 communautés du Nunavik, dans le Nord du Québec. Le programme a été créé en 2012, et est géré depuis par Yvan Loubier, vice-président des projets majeurs et l’équipe de NATIONAL à Québec.

Le programme s’appuie sur trois piliers :

  1. L’Escouade de l’entretien constituée de 12 agentes inuites qui visitent les locataires de l’Office municipal d’habitation Kativik et prodiguent des conseils d’entretien sur la base d’un guide d’entretien écologique produit par NATIONAL

  2. La campagne permanente de sensibilisation au vandalisme auprès des adolescents réalisée par quatre travailleurs communautaires qui animent les jeunes par le sport, la musique et des activités créatives dans les communautés les plus problématiques

  3. Les ateliers Nanuk qui s’adressent aux élèves de 5e année primaire qu’ils sensibilisent par l’entremise d’activités artistiques, à l’importance de préserver un milieu de vie sain et ordonné tout en protégeant les ressources et l’environnement

S’ajoutent à ces trois piliers deux campagnes parrainées et supervisées par notre collègue : prévention incendie et prévention du suicide chez les jeunes. Toutes les communications produites dans le cadre de ce programme sont trilingues : Inuktitut, français et anglais.

Le confinement provoqué par la COVID-19 en mars 2020 a toutefois forcé l’interruption des activités régulières. L’équipe de NATIONAL à Québec a fait le choix de l’adaptation et a redéfini en quelques jours le programme Pivallianiq pour permettre la poursuite de sa mission en mode virtuel.

Les travailleurs communautaires ont été mis à contribution pour produire un éventail impressionnant de vidéos d’animation conçues pour les jeunes et diffusées sur Facebook, YouTube et TikTok. L’animatrice des ateliers Nanuk a été invitée à les poursuivre par l’entremise de plateformes numériques pour continuer d'atteindre les jeunes Nunavimmiuts dans les trois langues.

Les agentes Pivalliniaq ont également poursuivi leur rôle d’éducation par la production de capsules-conseils sur l’entretien des maisons. Enfin, des artistes du Nunavik se sont joints au programme pour enrichir les activités et réconforter les enfants, les adolescents et les familles du Nunavik dans cette période difficile.

Les appels aux jeunes ont été entendus : ils ont continué de participer au mouvement Pivallianiq et ont alimenté les animations virtuelles.