Dans les médias

Une question d’attitude et de perception

Publié le 13 mai 2011

Yvan Loubier


  • Its All About Attitude

    (Crédit photo: Google images)

Dans un texte d’opinion publié dans La Presse, Yvan Loubier, conseiller principal et économiste du bureau de Québec de NATIONAL , explique qu’il n’existe pas d'indicateur pour mesurer le niveau de décrochage du monde économique et politique à l'égard de l'avenir du secteur financier québécois, un décrochage reflété dans les attitudes et les allusions défaitistes trop souvent entendues. Plusieurs ont l’impression de ne rien pouvoir faire pour mettre un frein à ce déclin et le voient comme une fatalité à laquelle personne ne peut échapper.

Henry Ford a dit : « Il y a des gens qui disent qu'ils peuvent ; d'autres qu'ils ne peuvent pas. En général, ils ont tous raison.» En d’autres termes, tout est une question d’attitude et de perception. Certes, les reculs du secteur financier au cours des dernières années n’aident pas à changer les perceptions, mais les enjeux sont beaucoup trop importants pour qu’on abdique maintenant.

Le Québec réunit déjà toutes les ressources nécessaires à la relance du secteur et les conditions idéales de développement. Il n'y manque que la volonté de tous les acteurs économiques de changer le cours des choses et surtout d'y croire.

Cliquer ici pour télécharger le texte intégral.


En faisant un commentaire, vous acceptez les Directives, les Conditions d’utilisation et la Politique de confidentialité de NATIONAL.

Les commentaires formulés dans la présente section représentent l’opinion personnelle de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Cabinet de relations publiques NATIONAL, de ses entreprises, de ses vendeurs ou de ses clients, ou de l’employeur de ses collaborateurs ou de ses clients. Vous pouvez faire part de vos commentaires à ce sujet à l’adresse suivante : [email protected]