Dans les médias

Mieux se connaître pour mieux servir

Publié le 10 octobre 2014

Andrew Molson


  • IMG-Andrew-Molson

    Andrew Molson, président du conseil d’administration du Groupe conseil RES PUBLICA et « champion » de la première cohorte du EMBA.

Inauguré cet automne, le nouveau programme de MBA exécutif (EMBA) de l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia va bien au-delà de la maîtrise des domaines d’études traditionnels, offrant notamment un accompagnement professionnel favorisant le leadership, un régime d’entraînement et de santé s’adressant aux cadres et l’établissement de liens solides avec le monde des affaires.

Dans un article publié dans le Globe and Mail du 26 septembre dernier, Andrew Molson, président du conseil d’administration du Groupe conseil RES PUBLICA et « champion » de la première cohorte du EMBA, partage son expérience et ses réflexions sur les qualités nécessaires pour devenir un leader complet. Chose certaine, la valeur de la connaissance de soi, de l’intelligence émotionnelle et de la capacité d’écoute est à ne pas sous-estimer en affaires.

«Je vois un leader comme un serviteur, un leader-serviteur», a déclaré Andrew. « Un dirigeant doit vraiment bien se connaître afin de mieux servir les autres. Et la seule façon dont je peux être de meilleur service aux autres est en comprenant parfaitement mes forces et mes faiblesses, et en étant à l'aise avec qui je suis et ce que je fais, »  a-t-il ajouté.

Pour lire l’article complet du Globe and Mail, qui met également en vedette Jordan LeBel, directeur du EMBA, téléchargez le document PDF ci-dessous (en anglais.)

Télécharger


En faisant un commentaire, vous acceptez les Directives, les Conditions d’utilisation et la Politique de confidentialité de NATIONAL.

Les commentaires formulés dans la présente section représentent l’opinion personnelle de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Cabinet de relations publiques NATIONAL, de ses entreprises, de ses vendeurs ou de ses clients, ou de l’employeur de ses collaborateurs ou de ses clients. Vous pouvez faire part de vos commentaires à ce sujet à l’adresse suivante : [email protected]