Dans les médias

Le rôle de la communication dans les essais cliniques

Publié le 13 janvier 2012

Sam BarnesChuck Johnston


  • IMG Optimizing Phase IV

    (Crédit photo: ©iStockphoto.com/nicolas_)

Dans un article publié dans Communiqué, une référence en communication médicale et une ressource essentielle pour les professionnels du domaine pharmaceutique, Chuck Johnston et Sam Barnes d’AXON Communications expliquent que dans le cadre d’essais cliniques, l'élaboration et l'exécution d’un plan de communication détaillé sont essentielles à l’engagement des parties prenantes.

Les essais cliniques se déroulent généralement en quatre phases distinctes, chacune visant un objectif différent et étant conçue pour répondre à une question différente. La Phase IV d’un essai clinique est entreprise une fois que l’usage d’un nouveau médicament a été autorisé par les organismes de santé et de réglementation.

Sachant que ces derniers essais peuvent représenter un plus grand défi de communication, les auteurs expliquent comment les entreprises peuvent engager efficacement les chercheurs, les participants ainsi que les intervenants qui ont besoin de comprendre et évaluer les résultats.

(L’article, à télécharger ci-bas, est en anglais.)

Télécharger


1  commentaire(s) pour  Le rôle de la communication dans les essais cliniques

Aimee Sulliman

Publié le 5 février 2013

Terrific article - insightful and very relevant for manufacturers reflecting the focus on real world safety, HEOR, and overall evolution in the payer environment.

Signaler comme étant inapproprié

En faisant un commentaire, vous acceptez les Directives, les Conditions d’utilisation et la Politique de confidentialité de NATIONAL.

Les commentaires formulés dans la présente section représentent l’opinion personnelle de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Cabinet de relations publiques NATIONAL, de ses entreprises, de ses vendeurs ou de ses clients, ou de l’employeur de ses collaborateurs ou de ses clients. Vous pouvez faire part de vos commentaires à ce sujet à l’adresse suivante : [email protected]