Dans les médias

Le rôle de la communication dans la planification préalable des soins

Publié le 30 avril 2012

Mario Nacinovich


  • IMG-ACP

    (Crédit photo: Photos.com/Jupiterimages)

Les décisions de fin de vie sont tout sauf simples et peuvent parfois mener à des conflits d’ordre juridique et/ou moral. Pour cette raison, chaque individu, qu’il soit malade ou en santé, devrait penser à la planification préalable des soins, une démarche qui permet de préciser ses valeurs et ses volontés en cas de maladie grave.

Dans un article publié dans le Journal of Communication in Healthcare (Vol. 5, No 1), Mario Nacinovich, associé directeur d’AXON US, et Jamie Rauscher, Marketing Project Manager au Brigham and Women’s Hospital, expliquent le rôle central que peuvent jouer les professionnels de la communication dans le secteur de la santé pour aider les médecins à aborder le sujet de la planification préalable des soins avec leurs patients. En tant que professionnels qui comprennent le contexte, les questions juridiques et éthiques et les différences culturelles impliqués dans le processus, ces experts de la communication ont les compétences nécessaires pour former les médecins et leur permettre d’aider leurs patients dans la planification préalable des soins.

(L’article, à télécharger ci-bas, est en anglais.)

Télécharger


En faisant un commentaire, vous acceptez les Directives, les Conditions d’utilisation et la Politique de confidentialité de NATIONAL.

Les commentaires formulés dans la présente section représentent l’opinion personnelle de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Cabinet de relations publiques NATIONAL, de ses entreprises, de ses vendeurs ou de ses clients, ou de l’employeur de ses collaborateurs ou de ses clients. Vous pouvez faire part de vos commentaires à ce sujet à l’adresse suivante : [email protected]