Minalliance

  • IMG-Minalliance

Lancement

Vue d’ensemble

Deux associations minières, l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ) et l’Association minière du Québec (AMQ), ont choisi de se regrouper sous une seule et même entité pour promouvoir l’industrie minière au Québec. Dans un contexte de pression publique et de révision de la Loi sur les mines par le gouvernement du Québec, le mandat confié à NATIONAL consistait à planifier et à exécuter le lancement du regroupement en accompagnant la nouvelle directrice générale dans cette démarche. NATIONAL devait en outre concevoir et mettre en œuvre un plan de communication pour ce nouveau regroupement nommé Minalliance.

Solution créative

Le lancement de Minalliance représentait un défi de taille alors qu’une étude économique sur l’industrie devait être rendue publique au printemps 2010, avant même que la directrice générale n’entre en poste et qu’un énoncé de mission n’ait pu être établi pour la nouvelle entité. NATIONAL a recommandé de regrouper les deux associations sous un seul et même chapeau lors du lancement de l’étude, posant ainsi la première pierre d’une nécessaire collaboration au sein des intervenants de l’industrie. De la même manière, nous avons suivi de près le processus de révision de la Loi pour permettre à la nouvelle directrice générale de se familiariser avec les enjeux de l’industrie. C’était aussi l’occasion de mieux faire comprendre l’importance économique de cette industrie aux élus et aux publics régionaux à travers une série de publicités ciblées.

Par la suite, NATIONAL a accompagné la directrice générale dans la démarche de branding, notamment à l’étape de l’énoncé de mission et des objectifs devant mener à la création de Minalliance et à son lancement, à l’automne 2010, dans les médias et la communauté d’affaires.

Dès son lancement officiel, Minalliance a été présent dans les médias sociaux par l’entremise de Facebook, LinkedIn et YouTube, le tout conformément au plan de communication que NATIONAL a conçu pour Minalliance et dont la mise en œuvre se poursuit en 2011-2012.

Portée et résultats

Le lancement de l’étude économique sur l’industrie minière et le lancement de Minalliance ont connu un succès certain auprès des médias dans un contexte difficile où l’industrie faisait face aux critiques des groupes de pression. Le choix d’une signature visuelle et d’une image publique très différente de ce à quoi l’industrie minière était habituée a été salué par plusieurs observateurs et chroniqueurs de la scène politique et économique, tant dans les grands centres où les perceptions sont généralement moins positives que dans les régions.

Particularités du projet

  • Une approche intégrée des communications basée sur une recherche exhaustive et des données vérifiées sur le plan des perceptions;
  • Un changement d’image audacieux incarné par une femme dans un univers davantage masculin;
  • Un engagement de transparence appuyé par une approche numérique multidimensionnelle;
  • Un argumentaire solide sur le plan économique pour appuyer la démarche de communication;
  • Un cheminement prudent, à intensité croissante, amorcé par des relations publiques bien ciblées;
  • Un plan de communication d’envergure déployé sur 3 ans, incluant des relations médias traditionnelles, une stratégie pour les réseaux sociaux et une démarche publicitaire destinée au grand public.