Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.

Kiss IPF Goodbye

VUE D’ENSEMBLE

La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie pulmonaire progressive et mortelle qui affecte environ 15 000 Canadiens et pour laquelle il n’existe toujours pas de traitement. La sensibilisation est faible, les erreurs de diagnostic sont communes, et le manque de ressources est un défi majeur pour les patients et les professionnels de la santé.

NATIONAL a mis sa créativité et son expertise au profit de la compagnie Boehringer Ingelheim Canada (BIC) et de la Fondation canadienne de la fibrose pulmonaire (CPFF) en développant un programme communication intégrée destiné au public canadien, aux patients, aux professionnels de santé et aux médias canadiens, dans le but de les engager dans la lutte contre une maladie rare et peu connue et dire adieu à la FPI.

OBJECTIFS

  • Stimuler l’engagement au sein de la communauté de la FPI, incluant la CPFF, les patients et les professionnels de la santé.
     
  • Attirer l'attention sur cette maladie rare et adresser les questions de mauvais diagnostic et de lacunes dans les soins par la diffusion de messages clés dans les médias traditionnels et sociaux.
     
  • Partager les connaissances de base et le contexte de l’approbation d’un nouveau traitement pour la FPI à venir 2015 en favorisant la discussion et la couverture médiatique entourant la FPI.

PRINCIPALES TACTIQUES

NATIONAL a élaboré et lancé le dynamique programme à canaux multiples Kiss IPF Goodbye, incorporant le numérique, les médias sociaux, une tournée médiatique et des composantes expérientielles. La campagne a été lancée en septembre pour coïncider avec le mois de la sensibilisation à la FPI.

  • Création de 14 docu-vidéos pour raconter l’histoire de la FPI. Des témoignages de patients ont permis de découvrir le côté humain de la FPI à travers les yeux de trois familles différentes, et de plus courtes vidéos éducatives ont fourni des informations sur la maladie. Les vidéos pouvaient être partagées via le site Web Kiss IPF Goodbye. Pour chaque partage accompagné du mot-clic #kissIPFgoodbye sur Facebook, Twitter, Youtube et le site de la CPFF, 5 $ a été remis à BIC pour financer la recherche sur la FPI.
     
  • La porte-parole vedette Rose McGowan, qui a elle-même été soignante auprès de son père atteint de la maladie, est venue à Toronto pendant une journée dans le cadre de la tournée médiatique.
     
  • Des équipes de terrain se sont également promenées dans les rues de Toronto et de Montréal pour encourager les gens à prendre des photos avec un cadre #kissIPFgoodbye et à les partager sur les médias sociaux avec le mot-clic.
     
  • Pour maximiser la portée nationale de la campagne et poursuivre l’engagement des professionnels de la santé, l’équipe d’Affaires médicales de BIC a visité plusieurs centres de maladies interstitielles pulmonaires au Canada afin d’y distribuer des trousses de la campagne Kiss IPF Goodbye et encourager le personnel à participer au défi.
     
  • Pour lancer la campagne, BIC a réuni ses employés pour plusieurs activités lors d’un « lung ‘n learn », dont un concours permettant à deux gagnants de participer à un dîner dans le cadre d’un événement privé avec Rose McGowan et des représentants de BIC, de la CPFF et du gouvernement.

RÉSULTATS

À la fin des deux semaines de la campagne Kiss IPF Goodbye, tous les objectifs ont non seulement été atteints, mais ont largement dépassé les attentes.

  • BIC avait prévu donner 5 $ par partage jusqu’à concurrence de 10 000 $ – un objectif qui a été atteint en deux jours seulement! À la fin du mois de septembre, ce sont finalement plus de 30 000 $ qui ont été amassés pour la CPFF.
     
  • La tournée de Rose McGowan a permis d’obtenir une importante couverture médiatique aux niveaux local et national, notamment dans The Toronto Star, Canada AM, BT, Global Morning National et The Social, générant également plus de 8,8 millions impressions dans les médias et 31 topos.
     
  • Nombre total de visionnements de la vidéo: 16 416
     
  • Partages sur les médias sociaux: 4 733
     
  • Impressions gratuites (“earned impressions”): 7 307 734
     
  • Sur Facebook, augmentation de 34 % d’amis et de 28,6 % du taux d’engagement
     
  • Sur Twitter, augmentation de 12 % d’abonnés et de 187 % des impressions.