Comité Action-Mines

  • En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

    En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

  • En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

    En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

  • En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

    En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

  • En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

    En 2009 et 2010, la caravane de la Ruée vers le Nord a sillonné les rues du Québec pour recruter des travailleurs.

  • Cette campagne était aussi appuyée par des publicités sur les ondes des stations de radio locales de toutes les régions visitées par la caravane.

    Cette campagne était aussi appuyée par des publicités sur les ondes des stations de radio locales de toutes les régions visitées par la caravane.

  • NATIONAL a aussi appuyé le Comité Action-Mines dans l’élaboration d’un site Web montrant la qualité de vie et les multiples possibilités d’emploi que l’on retrouve dans cette région.

    NATIONAL a aussi appuyé le Comité Action-Mines dans l’élaboration d’un site Web montrant la qualité de vie et les multiples possibilités d’emploi que l’on retrouve dans cette région.

Plan de communication 2009-2010 et tournées La ruée vers le Nord

Vue d’ensemble

En 2007, le Comité Action-Mines, un consortium à but non lucratif composé de sociétés minières, d’agences gouvernementales et d’agences de développement économique du Québec, a consulté NATIONAL pour l’aider à attirer 1 100 travailleurs dans le Nord-du-Québec au cours des cinq prochaines années. L’objectif du Comité Action-Mines était de combler ses besoins en main-d’œuvre et de renforcer la trame urbaine de la région en incitant des travailleurs à s’y installer de façon permanente.

NATIONAL a ainsi été mandaté pour développer et déployer une campagne visant à informer les publics cibles au sujet des opportunités d’emploi dans l’industrie minière du Nord-du-Québec et favoriser l’émergence de perceptions favorables à l’égard de cette industrie et de la région. La campagne a été lancée à l’automne 2009 avec une première phase de la tournée régionale.

Fort du succès de la campagne en 2009, le Comité Action-Mines décida d’élargir le mandat de la Ruée vers le Nord. De ce fait, l’équipe joint les rangs de l’organisme Attraction-Nord et se vit confier un nouveau mandat : celui d’attirer des milliers travailleurs dans tous les secteurs d’emplois pour la tournée 2010 de La Ruée vers le Nord qui eu lieu à l’automne 2010.

Solution créative

Bien que l’industrie minière du Québec avait déjà fait des efforts de recrutement considérables (dans les foires commerciales, avec différents sites Web, des brochures, des visites de mines, etc.), elle n’arrivait pas à intéresser suffisamment de travailleurs à s’établir dans le Nord-du-Québec. Le défi de NATIONAL consistait essentiellement à traduire tous ces efforts en résultats concrets.

NATIONAL devait créer une campagne de communication pour promouvoir les attraits de la région, encourager les travailleurs du secteur minier à préférer le Nord-du-Québec aux autres régions minières du Québec et faire naître un intérêt pour une région éloignée et pratiquement inconnue de bon nombre de Québécois.

NATIONAL a recommandé l’adoption d’une stratégie permettant de joindre directement les populations sur le terrain. L’idée maîtresse consistait à parcourir la province pour aller à la rencontre des publics visés, dans leur propre région, et les informer des multiples avantages du Nord-du-Québec, en termes de qualité de vie, d’opportunités d’emploi, de climat, d’activités ou de services disponibles. « Amener le Nord » à ces audiences fournissait aussi une occasion en or de dissiper un certain nombre de fausses croyances au sujet de la région.

Puisque la campagne la Ruée vers le Nord faisait la promotion des avantages d’une région bien précise, il devenait stratégique de créer une image de marque pour le Nord-du-Québec de manière à clairement différencier cette région des autres régions environnantes.

NATIONAL a donc recommandé l’intégration complète de toutes les activités promotionnelles de la région et de son industrie minière sous une seule et même image de marque (logo, slogan, couleurs, site Web, etc.), peu importe que ces activités émanent du secteur public ou de l’entreprise privée.

Pour la tournée 2010, le mandat de la campagne ayant été élargi et avec la fusion de l’équipe de la Ruée vers le Nord avec celle de l’organisme Attraction-Nord, l’image de marque et le site Web ont dû être revus afin de refléter les nouveaux messages. Tout en conservant le nom Ruée vers le Nord qui jouissait d’une bonne notoriété, l’image de marque a été modifiée afin de mettre davantage l’accent sur la qualité de vie au Nord-du-Québec et non seulement sur le secteur minier. De plus, une nouvelle section a été développée en 2010 sur le site Web de la Ruée vers le Nord, permettant aux candidats de déposer leur CV directement sur le site, de consulter les offres d’emplois et de postuler pour celles qui correspondent à leur profil.

Particularités du projet

Tous les efforts en relations médias et les outils de communication choisis partageaient un objectif commun, à savoir de créer un « buzz » autour de la campagne la Ruée vers le Nord en maximisant la visibilité de l’initiative dans les différentes communautés pour inciter les populations locales à visiter la caravane lorsqu’elle passerait dans leur région.

Pour ce faire, en 2009 et en 2010, NATIONAL a organisé deux événements avec les médias pour lancer la campagne à Chibougamau et Montréal. Des relances auprès des médias ont aussi été effectuées dans toutes les régions visitées par l’équipe de la Ruée vers le Nord : 1) avant l’arrivée de la caravane, pour encourager la population locale à venir rencontrer l’équipe à bord, 2) durant la visite, pour faire connaître les objectifs de la campagne et 3) après le passage de la caravane, en suivi.

NATIONAL a par ailleurs négocié l’embauche d’un porte-parole de renom pour insuffler une bonne dose de glamour à la campagne en plus d’associer la région du Nord-du-Québec à la fraîcheur, la jeunesse et le dynamisme de ce visage bien connu du public.

Tel que mentionné plus haut, dans le but de faire connaître les avantages propres à la région du Nord-du-Québec, NATIONAL a aussi appuyé le Comité Action-Mines dans le développement d’un site Web montrant la qualité de vie et les multiples possibilités d’emploi que l’on retrouve dans cette région. En outre, NATIONAL a rédigé les scripts de plusieurs vidéos informatives disponibles sur le site et a créé un concours permettant de gagner un voyage dans le Nord-du-Québec. Cette campagne était aussi appuyée par des publicités sur le Web et sur les ondes des stations de radio locales de toutes les régions visitées par la caravane.

Portée et résultats

Tournée 2009
Les événements de lancement à Montréal et Chibougamau ont fait l’objet d’une couverture médiatique d’envergure, autant dans les médias écrits qu’électroniques et ce, à travers l’ensemble du Québec. Les porte-parole ont accordé plus de 60 entrevues en deux jours seulement. Après ce lancement, la caravane a parcouru la province et effectué des arrêts dans une douzaine de villes en région. Les entrevues et reportages au sujet de la Ruée vers le Nord ont reçu une importante couverture médiatique dans toutes les régions visitées par la caravane.

De façon globale, la campagne a obtenu une couverture positive et substantielle. Les messages clés ont été véhiculés adéquatement par les médias et les porte-parole ont aussi été très présents. On a recensé 26 300 visiteurs uniques sur le nouveau site Web et 116 000 pages consultées durant le mois qu’a duré cette campagne. Pendant les 10 jours de la tournée en région, plus de 2 000 personnes ont visité la caravane pour en savoir plus sur les possibilités d’emploi dans le Nord-du-Québec. Enfin, plus de 600 personnes ont été suffisamment intéressées par l’idée pour soumettre leur CV en ligne sur le site Web d’Emploi Québec du Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec.

Tournée 2010
Les deux événements de lancement organisés à Montréal et à Chibougamau ont permis d’obtenir une couverture de presse positive dans les grands médias de la province autant dans les médias électroniques que dans les médias imprimés. L’ensemble de la couverture de presse reflétait très bien les messages clés de la campagne. Le coordonnateur du projet et porte-parole de la Ruée vers le Nord, Luc Letendre, et Yan Tremblay, agent de migration au Carrefour jeunesse emploi de la Jamésie, ont accordé 51 entrevues aux médias pour l’ensemble de la campagne de communication générant plus de 85 retombées médias. Des entrevues et des reportages sur la Ruée vers le Nord ont été réalisés et diffusés dans presque toutes les régions visitées par la caravane. De plus, la caravane a attiré plus de 675 personnes lors de la tournée permettant ainsi d’informer les gens sur les possibilités d’emplois en Jamésie ainsi que sur les attraits de la région. À cela s’ajoutent plus de 10 700 visites sur le site Web et plus de 85 000 pages vues avec un temps moyen passé sur le site de plus de 6 minutes et une moyenne de 7,91 pages consultées par visite (statistiques du 1 septembre au 5 octobre 2010). Finalement, plus de 1 700 personnes ont créé un profil sur le site Web et déposé leur candidature, et plus de 200 personnes ont sollicité l’un des postes affichés (chiffres en date du 5 octobre 2010). La publicité sur Facebook a quant à elle généré plus de 15 millions d’impressions (chiffres en date du 5 octobre 2010).

La stratégie privilégiée en 2010 était d’orienter les candidats potentiels vers le site Web de la Ruée vers le Nord et de les inciter à créer un profil afin de pouvoir consulter les offres d’emploi et poser leur candidature pour les postes correspondants à leur profil. Alors bien qu’il y ait eu un léger fléchissement dans le nombre de visites sur le site Web en comparaison avec 2009, la campagne 2010 de la Ruée vers le Nord a attiré un plus grand nombre de candidats potentiels et donc davantage de CV que la campagne de 2009.