Le fil de nouvelles NATIONAL

Le regard inspirant de Curt Harnett

Publié le 10 novembre 2014

  • IMG-Curt-Harnett-01

    Curt Harnett et notre associé directeur national John Crean.

  • IMG-Curt-Harnett-02

    Les invités ont même eu le privilège de toucher aux précieuses médailles de l'athlète!

Curt Harnett, le seul cycliste canadien à remporter trois médailles olympiques – deux de bronze et une d'argent – a rencontré le personnel du bureau de NATIONAL à Toronto semaine dernière dans le cadre de la série de conférences Bold Thinking Speaker Series.

C’est avec un humour sans prétention que Curt a séduit les employés présents alors qu’il a décrit certains des fondements qui ont conduit à son ascension d’apparence si rapide au sommet de son sport. Ils se sont passés qu’à peine deux ans entre le moment que Curt a courageusement fait le saut entre une carrière prometteuse au hockey et sa toute nouvelle passion pour le cyclisme et l’obtention de sa médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 1984.

Membre à la fois du Temple de la renommée olympique et du Temple de la renommée des sports du Canada, Curt est également un vétéran de deux Jeux panaméricains, remportant l'or dans le contre la montre de 1000 mètres et le bronze au sprint en 1987. Pendant onze ans, il a été le détenteur du record mondial de son épreuve, le 750-Match Sprint, devenant le premier homme à franchir la barrière jusqu’alors insaisissable de 10 secondes pour le 200 mètres dans un temps de 9,865 secondes, soit une vitesse approximative de 73 km par heure.

Pour Curt, les fondements de la réussite dans le sport et la vie professionnelle sont les mêmes: apprendre à embrasser la peur; avoir la capacité d'évaluer et de revoir sa performance de façon critique; et de se consacrer pleinement à son objectif à tous les jours. Parmi les leçons qu’il a partagées:

  • Entourez-vous de gens qui croient en vous. Un facteur important dans son succès a selon lui été l'engagement indéfectible de ses parents pour le soutenir dans son entraînement et leur acceptation sans faille de son saut audacieux du hockey vers le cyclisme.
     
  • Soyez prêt à sortir de votre zone de confort pour poursuivre votre passion. Curt s’est rendu à Trinité-et-Tobago pour s’entrainer avec l’équipe cycliste du pays en 1983 – et a parfois dormi sur le sol avec les cafards avant les jours de course.
     
  • De grandes opportunités viennent quand vous avez construit un fondement des plus solides. Croyant fermement qu’il faut payer ses redevances, Curt ne s’est jamais présenté à une compétition en sachant qu'il n'avait pas fait tout ce qu'il pouvait pour être le mieux préparé.
     
  • Apprenez à regarder l’échec sous une lumière différente. Pour Curt, le terme FAIL est en fait un acronyme pour « Found Another Important Lesson upon review of the experience »,  soit apprendre une autre leçon importante à l'examen de l'expérience vécue. Et il reconnaît avoir échu beaucoup plus souvent qu'il a réussi.
     
  • N’ayez pas peur d'essayer quelque chose de nouveau. La société cherche à imposer la conformité. Vous pouvez avoir un rêve olympique ou un rêve de proportions olympiques; ayez juste le courage d'aller de l’avant. Selon une de ses expressions préférées: « Celui qui dit que quelque chose n’est pas possible est plus souvent que d’autres interrompu par quelqu'un qui est en train de l’accomplir ! »

Se tournant vers l’avenir, Curt a été nommé chef de mission de l'équipe canadienne des Jeux panaméricains 2015. Il est emballé par l'héritage que les installations des Jeux laisseront aux athlètes et aux communautés locales. L’équipe de 750 athlètes pourrait bien représenter le plus grand contingent canadien de l’histoire aux Jeux. Leur tenue l’été prochain constitue une occasion remarquable pour les Canadiens d’encourager nos futurs espoirs olympiques alors qu’ils poursuivent leurs rêves.


En faisant un commentaire, vous acceptez les Directives, les Conditions d’utilisation et la Politique de confidentialité de NATIONAL.

Les commentaires formulés dans la présente section représentent l’opinion personnelle de leur auteur et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Cabinet de relations publiques NATIONAL, de ses entreprises, de ses vendeurs ou de ses clients, ou de l’employeur de ses collaborateurs ou de ses clients. Vous pouvez faire part de vos commentaires à ce sujet à l’adresse suivante : [email protected]